Tic Tac Tic Tac

Tic Tac Tic Tac
Je suis ton cœur et j’ai tellement de choses à te dire… Ecoutes-tu seulement mes battements qui battent pour Toi ? Comme un instrument de musique je bas la mesure de la Vie et de la tienne en particulier.
Je Suis un Son, un Souffle, une Mélodie, une Couleur, une Lumière, une Rivière …
Entre en moi, laisse toi porter, comme un précieux invité, je prendrai soin de toi et tu percevras des passages sacrés, tu y seras reçu comme un Roi ou une Reine.
Qu’il s’agisse de moi ton coeur physique ou de nous tes cœurs subtils, peu importe, car nous ne sommes pas dissociés et ne formons qu’un en toi. Ecouter l’un revient donc à écouter les autres et à entrer en eux. Fais simple, ne cherche pas de choses compliquées…

Imagine, comme un médecin, poser un stéthoscope sur moi et ressens mon battement amplifié. Ecoute moi te parler. J’ai tant de blessures que tu traines avec toi depuis si longtemps, alors un peu de ton attention serait un vrai pas vers la réconciliation de nous mêmes.
Je t’entends parfois te décourager, te dire quel est le sens de tout ceci ? .. Pourquoi tant de douleurs, pourquoi est-ce que je me sens si seul(e) dans une planète pourtant surpeuplée ?
Alors je pourrais t’expliquer et parler au nom de tous les Cœurs, qu’il s’agit simplement de fréquence, et la mienne en particulier.
Je Suis comme un ascenseur qui te permet de choisir un étage, plus tu me nourris, plus tu montes les étages….
Alors souvent vous devenez invisibles les uns pour les autres, car vous n’êtes pas rendus au même étage. Vous avez ouvert votre ascenseur sur un palier différent.
N’y vois aucun jugement mais un fait.
Comprends aussi que d’autres ont ouvert l’ascenseur au même étage que toi et que d’autres vous y rejoindrons. Comprends aussi qu’à cet étage il y a également une multitude d’êtres que vous ne percevez pas avec vos yeux de matière, mais que vous pouvez ressentir en écoutant vos ressentis internes et la musique que je joue à cet instant…

A vrai dire, j’émets de nombreux sons différents et le pouls que tu perçois venant de ma danse, a plusieurs rythmes, certains étant plus difficiles à percevoir par ton oreille … avec de l’entrainement, de l’attention peu à peu tu le sentiras et ce sera une mine d’informations …
Alors tu comprendras qu’entendre ces sons délicats, ces vibrations raffinées ne peut être perçu dans un tourbillon d’agitation et d’effervescence qui brasse beaucoup d’énergie pour pas grand chose..

Centrage, silence sont donc les maitres mots, pour cette union avec moi…

Bien sûr à d’autres moments tu peux te laisser porter par des musiques lumineuses, divines chantées ou jouées par des anges incarnés, je le aime aussi elle me nourrissent également, certaines me rappellent des musiques célestes et c’est là que je t’envoie des frissons sur l’échine, sur la peau pour te le dire..… Tu as dû remarquer que je te parle souvent comme ceci n’est-ce pas ?

A d’autres moments, je te conseille aussi d’écouter ta propre voix qui résonne à côté de moi, dans cette cage thoracique que nous partageons. Amuse toi à faire vibrer tes cordes vocales, fais résonner des mantras.. et ressens, ressens alors… à l’intérieur la magie opère….(l’âme agit au Père….)

Joue, amuse toi avec ton corps, tu l’investis si peu et le connaît si peu en réalité.
Pour t’aider, peut être peux tu imaginer qu’on t’offre un cadeau, que tu déballes.. Tu le trouves merveilleux, ingénieux, c’est un ordinateur biologique bourré de technologies..
Et là tu regardes ton corps comme si c’était la première fois, sans te soucier des diktas esthétiques de ta société, considère le comme un précieux présent.. Tu décides alors d’étudier la notice …comme tu le ferais pour un nouvel appareil, un smartphone, un robot ménager… Teste, observe, modifie, réessaie… observe encore … et recommence… Tu peux t’amuser, inventer, créer ce corps tel que tu voudrais qu’il soit.. imagine le voler, disparaître, se déplacer à la vitesse de la Lumière, prendre la forme d’un animal , d’une montagne (j’ai l’image de la famille Barpapapa)..
Tout corps est souple il vibre, il est malléable puisqu’il est un amas de molécules ..mèle y les couleurs, les sons, le souffle..

Tu peux imaginer que ces molécules sont comme des petites particules de fer (Faire..)
Qu’ un aimant (Moi ton cœur) peut organiser de telle ou telle façon… tu es un(e) alchimiste, un(e) magicien(ne)…

En t’amusant de cette façon, tu réveilleras l’enfant en toi et tu auras pour commencer l’impression de redevenir un très bon compagnon de Je(u) pour toi même..

Ensuite tu aimes te rassembler, comme tout être de Lumière…
Alors toujours avec cette idée d’aimant, concentre toi sur les particules métalliques qui te sont semblables .. imagine les attirer à toi..
Alors tu seras agréablement surpris(e) d’effectuer de nouvelles rencontres, des retrouvailles avec des âmes qui se présenteront à toi au bord des chemins… vous vous reconnaitrez et vous sentirez proches.

Cependant il est peu recommandé de le faire en ressentant un manque, un vide en soi.. Il est préférable de se brancher sur la fréquence de la Joie, de la fête pour lancer cette invitation.
Ne pas chercher à focaliser non plus cette attraction sur le ou la compagne idéal(e) mais se tourner plutôt vers un collectif fraternel, à l’intérieur duquel pourra cependant se trouver celui ou celle qui correspondra le mieux à chacun, mais ne pas en faire une priorité… Sinon le risque est d’intensifier cette illusion que tu seras heureux(se) seulement lorsque tu l’auras rencontré.. et là tu risques de passer à côté de quelque chose…
Les moments de doute, de tristesse, de desespoir sont souvent des phases de transition, de nettoyage, de petite mort afin de permettre la résurrection de ce qui doit être..
Il ne se passe pas un jour où tu n’avances pas..même si parfois tu perds patience et que tu as l’impression de stagner, voire de reculer, il n’est en rien… Je t’attends maintenant, viens ….. J’ai mis la nappe, dressé la table d’Emeraude … Viens boire à ma coupe… je t’attends pour fêter nos retrouvailles ….Ensemble nous monterons d’autres étages… Moi ton Cœur, je t’attends, viens à moi, sache que je t’aime sans conditions et pour l’Eternité…

Laissez un commentaire